Merci pour les poubelles

écrit par chris frisko

La main de Vallorbe

Chaque année depuis presque 20 ans , la commune de Vallorbe offre a ces concitoyens un ou plusieurs sac au nom officiel de la commune.

La premiere chose que j'ai remarqué sur le chemin pour aller cherchez les miens ,  c'est le sourire de la part des gens , un simple geste leurs donnes la joie de continuer a vivre et ça c'est un bon point.

Dans le cas contraire y'a aussis certaine personnes qui refuse d'y aller car il ne font confiance a personne (même pas a eux) et personnellement je trouve ça affligeant de connerie, de toute façon les gens ne sont jamais content et c'est triste.

Un cadeau même un simple, c'est mieux que rien.

Dans ma conversation avec le syndic  je voyais sont regard gêner par apport a mes questions (il devrait avoir l'habitude) j'écoutais ces paroles qui sont bienveillant face a ces détracteurs et ça se vois qui l'aime ça petite (qui deviendra grande) commune.

Pour conclure j'aimerais remercier tout ceux qui était là et leurs dire simplement :

-A l'année prochaine

 

écrit le 03.03.2018

chris frisko

Bienvenue au carnaval de Vallorbe

Drapeau de vallorbe

écrit par chris frisko

 

A la même époque depuis maintenant trente quatres ans (34) , le village est aux centres d'un intérêts particuliers : le carnaval

Dès le matin au envirant de 11H (avec un poil de retard) ça commence par un petit discours de la présidente du comité devant la plupart des municipaux de tout bord politique et un public qui écoute d'une moitié d'oreille car sur leurs visages ont voit ce qu'ils attendent "l'apero offert" puis une Guggen commence a çe preparé et c'est partit et c'est au tour des Tambours du village qui y vont d'une force (et ils sont content) s'ensuit les poignèes de main habituel.

A partir de midi le diner est servis  par des restaurateurs souriant, tu sens la bonne nouriture de chez nous et ça donne envie, aller j'y vais.
Après un bon repas bien fournis en calorie, c'est la clope qui m'apelle.

Un retour au centre ville, là je tombe nés a nés avec toutes les cinqs Guggens qui sont près a enjoué les quartiers du village eneigé.

Le public aux agué les regardes d'un air heureux, en prenant des photos des vidéos et en critiquant la musique (1 ans de travail pour joué juste) mais çe genre de detaill ils ne les conaisses pas et sourtut ils ne veulent rien savoir (sacré humain, jamais content).

A cette heure de la journée l'alcool tourne rond , c'est la fête (excuse bidon).

Au bord de la riviere les gens se tasse en fumant en buvant en racontant des anectotes de leurs beuveries et ils sont fiere.

Les enfant s'amuse a lancer des confetits sur leurs parents et ces derniers sont heureux de s'amuser a leurs âges, quel que manege pour les enfants (il a pas voulu me laisser faire un tour), les gens se rassemble autours du fumoir naturel.

Vers 16H00 est un peu plus si infinité, le cortége va bientôt commençé, les gens les parents ceux de la jeunesse sont pressé d'y aller, en suivant le cortège je voyait le regard des badauds au bord de la route a sourire a être un peu heureux , a la fin de file les enfants déguisé en fée ou en chauve souris (Batman) a était fatigué (petit pied) plus le tour avançais plus il en avait marre, J'ai eu un flash back en discutant avec  une magnifique jeune femme que y 'a 30 ans c'était moi (avec la même maitresse).

Le cortège d'aprés ce que j'ai remarqué c'est bien passé et c'est tant mieux , des confettis partout sur la route sur les gens sur les vitres, c'était un jolis mélange de couleurs, dans la foule j'ai remarqué les benevoles s'éxisté pour le retard acomplis (çe que je peu comprendre) mais au final tout le monde a était content, les enfants comme les parents (en tout cas pour certain).

En quittant le V-center en charmante compagnie, les employés de la commune n'étoyait déjas le bordel sur la route en souriant.

Merci  a tout les benévoles

au sourire et a la participation de la population, rdv dans un ans pour les 35 ans du carnaval.

écrit le 03/04 Mars 2018

chris frisko